XEn continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies afin d’assurer le bon déroulement de votre visite. Plus d'information

tasse de thé vert

Le thé pour retrouver un poids de santé via son microbiote

Le thé  – noir comme vert – peut contribuer à la perte de poids, souligne une étude de l’UCLA qui montre que les polyphénols des deux variétés de thé modifient les bactéries intestinales et les métabolites intestinaux.

 

Ces données, publiées dans l’European Journal of Nutrition confirment que la consommation régulière de thé est un bon principe alimentaire et globalement un facteur de bonne santé et de perte ou maintien du poids corporel.

Les propriétés sont différentes selon qu’il s’agit du thé vert, ou du thé noir :

« On sait que les polyphénols du thé vert sont plus efficaces et offrent plus d’avantages pour la santé que les polyphénols du thé noir, car les polyphénols du thé vert sont absorbés dans le sang et les tissus », rappelle l’auteur principal de l’étude, Susanne Henning, professeur de Nutrition humaine à l’UCLA.

Dans cette nouvelle étude, de nouvelles propriétés du thé sont mises en évidence, liés à la gestion du poids.

4 groupes de souris ont reçu différents régimes, dont 2 complétés par des extraits de thé vert ou de thé noir :

  • Groupe 1 : régime allégé en graisses et à teneur élevée en sucre
  • Groupe 2 : régime riche en matières grasses et en sucre
  • Groupe 3 : régime riche en matières grasses et en sucre, avec extrait de thé vert
  • Groupe 4 : régime riche en matières grasses et en sucre, avec extrait de thé noir

Après 4 semaines, les poids des souris qui ont suivi des régimes avec extraits de thé vert ou de thé noir sont identiques à ceux des souris qui ont reçu un régime allégé en graisse. L’analyse des intestins des souris montre également que chez les souris ayant reçu des extraits de thé, le microbiote est moins riche en bactéries pro-obésité et plus riche en bactéries associées à une masse corporelle maigre.

Cette étude confirme ainsi que le thé, noir comme vert, modifie la composition du microbiote intestinal, réduisant la part de bactéries associées à l’obésité et augmentant la part des bactéries associées à une masse corporelle maigre.

Thés vert et noir ont donc une action prébiotique, en induisant la croissance de microorganismes bénéfiques qui contribuent au bien-être et au poids de santé.

 

Sources :

European Journal of Nutrition 30 September 2017 DOI: 10.1007/s00394-017-1542-8 Decaffeinated green and black tea polyphenols decrease weight gain and alter microbiome populations and function in diet-induced obese mice

www.santelog.com