XEn continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies afin d’assurer le bon déroulement de votre visite. Plus d'information

cellules graisseuses chirurgie bariatrique

Chirurgie bariatrique et microbiote intestinal

Les modifications durables du microbiome, indépendantes de l’IMC, ont été observées chez 14 patientes ayant subi une chirurgie bariatrique (bypass gastrique ou gastroplastie verticale calibrée) 9 ans auparavant. Une altération des métabolites fécaux et circulants a également été rapportée par comparaison à des patientes obèses.
Les souris axéniques chez lesquelles ont été transplantées les selles des patientes ayant subi une chirurgie bariatrique présentaient une masse de graisse moins importante et un quotient respiratoire plus faible que les souris ayant reçu les selles de patientes obèses. La baisse du quotient respiratoire indique une diminution du métabolisme des glucides et une augmentation de celui des lipides.
Ces résultats suggèrent donc que la chirurgie bariatrique a des effets à long terme sur la composition du microbiote intestinal et que celui-ci est directement impliqué dans la diminution de l’adiposité après chirurgie. Ces modifications auraient le potentiel de moduler le métabolisme du tissu adipeux, une preuve supplémentaire de la transmissibilité du phénotype adipeux par le microbiote intestinal.
Tremaroli V. et al. Cell Metab. 2015 Aug 4;22(2):228-3
Etude mise en ligne le 27 novembre 2015.