XEn continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies afin d’assurer le bon déroulement de votre visite. Plus d'information

antibiotiques allergies alimentaires enfants

Antibiotiques et risque d’allergies alimentaires chez les enfants

Une étude réalisée aux Etats-Unis a montré que la prise d’antibiotiques au cours de la première année de vie augmente le risque de développer une allergie alimentaire chez le jeune enfant.

Les chercheurs ont comparé les prescriptions d’antibiotiques au cours des douze premiers mois de vie d’enfants âgés de moins de 3 ans ayant des allergies alimentaires (~ 1500 enfants) avec celles d’enfants du même âge ne présentant pas d’allergies (~6000 enfants).

Les résultats ont montré que les enfants allergiques avaient reçu significativement plus de traitements antibiotiques (en moyenne 1,5) que les enfants non allergiques (en moyenne 1,1) (p<0,001). De plus, le nombre de traitements antibiotiques prescrits était positivement corrélé à l’incidence des allergies alimentaires. Les enfants qui avaient reçu au moins trois traitements antibiotiques au cours des douze premiers mois de leur vie présentaient systématiquement une allergie alimentaire.

Les résultats de cette étude sont cohérents avec les données de la littérature scientifique montrant que l’administration d’antibiotiques affecte le microbiote intestinal qui est un acteur important du développement du système immunitaire et de l’immunotolérance.

Les chercheurs ont spécifié que les résultats étaient à conforter sur une population plus large et diversifiée car les enfants étaient tous issus d’un programme de prise en charge appelé Medicaid plus représentatif d’une population à bas revenus et provenant d’une seule et même région.

En attendant, il est toujours bon de rappeler que « les antibiotiques ne sont pas automatiques ».

 

 

 

Source : Love et al. Antibiotic prescription and food allergy in young children Allergy Asthma Clin Immunol (2016) 12:41