XEn continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies afin d’assurer le bon déroulement de votre visite. Plus d'information

acides gras végétaux

Des acides gras pour lutter contre l’inflammation intestinale

Du 6 au 9 mai dernier à Chicago a eu lieu la Digestive Week, un forum annuel qui réunit académiciens, cliniciens, chercheurs et étudiants autour des dernières avancées en gastroentérologie, hépatologie, chirurgie et autres domaines associés.

Les résultats d’une étude réalisée par la Case Western University (Cleveland) y ont été présentés, démontrant qu’un régime à forte teneur en matières grasses peut conduire à des changements spécifiques dans le microbiote intestinal, capables de lutter contre l’inflammation.

 

Pas n’importe quelles matières grasses : les acides gras végétaux

Les résultats évoqués lors du forum mettent en avant les acides gras végétaux, dont l’huile de coco et le beurre de cacao, qui modifient considérablement le microbiote, avec des changements visibles dans les excréments et dans le caecum, partie de l’intestin particulièrement enflammée dans la maladie de Crohn (un syndrome inflammatoire de l’intestin), responsable de crampes et de diarrhées.

 

Une réduction de la diversité bactérienne

C’est en réduisant la diversité bactérienne que les acides gras végétaux étudiés permettent d’aboutir à une réduction de l’inflammation : en effet, les souris nourries avec ces matières grasses présentent jusqu’à 30% d’espèces bactériennes en moins que celles nourries avec un régime standard. En résulte donc un microbiote intestinal modifié, permettant une réduction de l’inflammation dans l’intestin.

Ces résultats se positionnent donc à contre-courant de la majeure partie des publications, dans lesquelles la diversité bactérienne moindre est le dénominateur commun de nombre de pathologies.

 

Une piste pour soulager les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin)

Privilégier certains types de graisses dans l’alimentation constitue donc une piste prometteuse pour réduire l’inflammation chez les patients atteints de la maladie de Crohn.

Les implications valent pour notre alimentation, au quotidien, mais aussi en pratique thérapeutique et clinique, pour le développement de nouveaux probiotiques permettant d’inhiber l’inflammation intestinale.

 

A découvrir aussi :

 

Source : https://www.santelog.com/actualites/microbiote-intestinal-acides-gras-vegetaux-contre-maladie-de-crohn

 

Mis en ligne le 24 juillet 2017