XEn continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies afin d’assurer le bon déroulement de votre visite. Plus d'information



nouveau né accouchement microbiotes

Accouchement par voie basse ou par césarienne : cela n’impacterait pas le microbiote du nouveau-né

L’influence du mode d’accouchement sur le développement du microbiote intestinal du nouveau né vient d’être remise en cause par une large étude américaine, qui a analysé 160 mères et leurs bébés.

En effet, il était établi que le fait de venir au monde par césarienne pouvait induire des changements importants et durables dans la composition du microbiote intestinal du nouveau-né, et entraîner a posteriori des troubles tels qu’obésité, asthme et allergies.

Dans cette nouvelle étude publiée dans Nature Medicine,  les 160 échantillons collectés (les bébés étant tous nés à terme et en bonne santé) montrent que le fait de naître par voie basse ou par césarienne n’entraînerait pas de différences significatives dans la composition ou le fonctionnement du microbiote chez les enfants âgés de 4 à 6 semaines.

Cette étude marque un tournant important dans le domaine du microbiote ; d’autres recherches permettront de nous en apprendre davantage sur ses liens avec la santé.

 

Découvrir aussi : implantation du microbiote intestinal chez l’enfant

 

 

Source : http://www.nature.com/nm/journal/v23/n3/full/nm.4272.html

 

Etude mise en ligne le 23 juin 2017.