XEn continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies afin d’assurer le bon déroulement de votre visite. Plus d'information

A propos

Aujourd’hui, le maintien en bonne santé ne dépend plus seulement du bon fonctionnement des cellules ou des organes. Un autre paramètre doit être pris en compte : ces milliards de bactéries (plus de 100 000 milliards rien que pour le tube digestif) qu’abrite notre corps.

Organisés en écosystèmes appelés « microbiotes », ces bactéries jouent un rôle majeur tant au niveau physiologique que physiopathologique, certains experts les considérant même comme un « organe » à part entière.

Le microbiote intestinal fait actuellement l’objet d’une attention soutenue des chercheurs, décuplée par l’arrivée de nouvelles techniques « révolutionnaires » comme la métagénomique.

Ainsi, il est désormais bien établi qu’un déséquilibre du microbiote intestinal est impliqué dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), le syndrome de l’intestin irritable, la dermatite atopique, le diabète de type 2, l’obésité… Des liens directs et importants ont également été montrés entre microbiote intestinal et système immunitaire, ainsi qu’avec le cerveau.

La modulation du microbiote intestinal par la nutrition est au cœur des pistes de traitement. Les probiotiques notamment sont de plus en plus étudiés pour leurs effets bénéfiques potentiels sur la santé humaine. Des études ont d’ailleurs montré leur effet positif sur les coûts en santé publique, notamment en ce qui concerne la prévention de la diarrhée1 et des infections pulmonaires2.

Et si l’importance du microbiote intestinal est désormais démontré, il est légitime de penser que demain, de nouvelles études mettront en évidence l’influence sur notre santé des autres microbiotes associés au corps humain (microbiote vaginal, buccal, cutané, pulmonaire…).

C’est parce que ces différentes recherches scientifiques et médicales bouleversent l’approche de la santé que nous avons souhaité créer ce portail d’information, à destination du grand public et des professionnels de santé.

Ses objectifs sont de :

  • rendre accessible les connaissances validées sur les microbiotes et leurs modulateurs, principalement probiotiques et prébiotiques,
  • donner la parole aux médecins, chercheurs et patients investis dans ce domaine de santé,
  • rendre compte du dynamisme de la Recherche en partageant une sélection de publications scientifiques.

Nous souhaitons que ces informations puissent participer à la prise en compte de ce que Joël Doré3 appelle « l’écologie microbienne » comme levier d’action pour la santé de chacun.

1Lenoir-Wijnkoop I, Nuijten MJC, Craig J, Butler CC. Nutrition economic evaluation of a probiotic in the prevention of antibiotic-associated diarrhea. Front Pharmacol. 2014; 5:13. Published online 2014 Feb 17; Prepublished online 2013 Dec 3. doi: 10.3389/fphar. 2014.00013. PMCID: PMC3926519

2Lenoir-Wijnkoop I, Gerlier L, Bresson JL, Le Pen C, Berdeaux G. Public Health and Budget Impact of Probiotics on Common Respiratory Tract Infections: A Modelling Study. PLoS One 2015; 10(4): e0122765. Published online 2015 Apr 10. doi:10.1371/journal.pone.0122765. PMCID: PMC4393230

3 La Revue des Microbiotes n°1 – Mars 2015

Joël Doré est directeur de recherche au sein de l’Institut MICALIS – Microbiologie de l’alimentation au service de la santé (micalis.fr). Il est également directeur scientifique de l’unité de service MetaGenoPolis.

 

Mis à jour le 28 septembre 2016